Les Humains Associés Les Humains Associés

[Vidéo] Au Paraguay, premier orchestre symphonique uniquement composé d’instruments recyclés

Les musiciens de l’Orchestre symphonique de Cateura, au Paraguay, jouent du Mozart avec des instruments fabriqués à partir de détritus de la décharge locale.

Au Paraguay, un orchestre symphonique hors du commun est né près de la plus grande décharge du pays grâce à l’initiative et l’imagination d’un assistant social, en charge d’un projet autour du recyclage.

Guitariste amateur lui-même, il réalise que nombre d’enfants n’avaient jamais vu un instrument de musique de près. Avec l’aide de luthiers, ils ont alors fabriqué tous ensemble des instruments de musique à partir des détritus récupérés dans la décharge (boîtes de conserves, morceaux de bois et bidons d’huile) et créé ainsi le premier orchestre symphonique 100% recyclé.

Ces enfants qui ont grandi sur les montagnes d’ordures dans un faubourg miséreux de Cateura, dans un pays qui compte 40% de pauvres, ont su donner de l’âme aux déchets. «C’est la preuve qu’on peut s’en sortir malgré l’adversité», dit Andrés Riveros, 17 ans, qui joue du saxophone, fabriqué à base de tôle ondulée, de boîtes de maïs et de pièces de monnaie en guise de touches.

Les jeunes musiciens jouent désormais un répertoire allant de Mozart, Vivaldi et Beethoven aux Beatles, Franck Sinatra ou Edith Piaf. Depuis 2002, ils donnent des concerts en Amérique du Sud, en Europe et aux Etats-Unis. En mars 2014, ils ont fait la première partie du groupe de heavy metal Metallica en tournée en Amérique latine.

Via 20 Minutes

Voir aussi :

The world sends us garbage, we send back music / Le monde nous envoie des déchets, nous lui renvoyons de la musique (TEDxAmsterdam, espagnol et anglais)

La 5e Symphonie de Beethoven par l’Orchestre symphonique de Cateura
A écouter ici

L’Orchestre symphonique de Cateura en tournée avec Metallica (Telefutura Paraguay, en espagnol)

Partager : Share on Facebook30Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1Share on Google+0

Laisser un commentaire