Les Humains Associés Les Humains Associés

The Making of a Mandala

Le 15 octobre deux moines bouddhistes tibétains ont commencé le travail méticuleux de créer un mandala de sable – un dessin complexe et géométrique représentant le palais d’un Bouddha – dans la cour de marbre du musée de Fleming. Pendant une semaine, Lobsang Tashi et Tenzin Thutop ont créé l’image, consacrée à Chenrezig, l’incarnation de la compassion dans le Bouddhisme, en dirigeant chaque grain de sable à l’aide d’outils artisanaux sous le regard des visiteurs du musée. Une fois l’oeuvre achevée, les moines ont effacé le dessin donnant lieu à une cérémonie conçue pour délivrer un message simple : notre existence ici est brève et la compassion les uns pour les autres est un impératif (ou : la compassion les uns envers les autres est impérative).

On Oct. 15 two Tibetan Buddhist monks began the meticulous work of creating a sand mandala – an intricate, geometric design representing a Buddha’s palace – in the Fleming Museum’s Marble Court. For one week, Lobsang Tashi and Tenzin Thutop created the image, dedicated to Chenrezig, the Buddhist embodiment of compassion, by directing each grain of sand into place with handcrafted tools, as museum visitors looked on. When the piece was finished, the monks dismantled the work in a ceremony designed to convey their simple message: our existence here is brief and compassion for each other is imperative.

The Making of a Mandala

via CausesEffects.

Partager : Share on Facebook7Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0

2 commentaires

C’est magnifique, quelle patience, attention, délicatesse et la fin aussi est splendide !
merci !

Ah l’impermanence ! Si nos sociétés occidentales en avaient conscience, elles arrêteraient d’accumuler pour rien !

Laisser un commentaire