Les Humains Associés Les Humains Associés

Après la conférence « Grenelle dans l’Environnement » dans Second Life (AFP – photos)

Grenelle de l’Environnement: les internautes invités à s’exprimer

Par Pascale MOLLARD-CHENEBENOIT

PARIS, 10 oct 2007 (AFP) – La secrétaire d’Etat chargée de l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet cherche à mobiliser les internautes et les blogueurs autour du Grenelle de l’environnement, car elle veut s’appuyer sur l’opinion des Français pour avancer.

Pour sensibiliser la Toile aux grands enjeux du débat, la secrétaire d’Etat a convié mardi soir à son secrétariat une quarantaine de blogueurs de diverses sensibilités politiques ou engagés dans le domaine de l’écologie.

L’invitation a été élargie au monde virtuel de Second Life. Depuis l’île Verte animée par l’association Les Humains Associés, et l’île de la Majorité présidentielle (ex-île Sarkozy), parées d’éoliennes et d’un buffet bio, des avatars ont pu poser des questions à la secrétaire d’Etat dont l’intervention était retransmise par video. Au total, près de 80 personnages virtuels étaient présents à l’opération.

Installée au coin du feu, dans un ministère « amianté » selon sa propre description, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est félicitée que l’on parle « de plus en plus » du Grenelle de l’Environnement sur le net.

Ouvert le 28 septembre, le forum du site officiel www.legrenelle-environnement.fr a reçu 35.000 visites en une semaine avec environ 5.500 contributions très structurées dont 4.500 ont pu être mises en ligne d’emblée, a-t-elle souligné. A titre de comparaison, un autre site internet de débat public « fumer dans les lieux publics » avait reçu 80.000 visites sur quatre mois.

Il y aussi toute une série de sites associatifs autour du Grenelle. « C’est vivant. C’est très bien », a considéré la secrétaire d’Etat.

Ses invités ne partageaient pas tous son optimisme à propos de la mobilisation des internautes appelés à donner leur avis jusqu’au 12 octobre, soit un laps de temps plutôt court.

Alors que les internautes sont depuis longtemps sensibilisés à la protection de l’environnement et qu’il existe de nombreux sites sur ces thèmes, le Grenelle de l’Environnement en tant que tel ne semble pas vraiment déclencher les passions, du moins chez les blogueurs politiques. En marge de la rencontre-débat au ministère, ils semblaient plus préoccupés par les prochaines élections municipales que par le CO2.

« J’essaie de faire passer le message que ce n’est pas une consultation croupion, que c’est un vrai exercice ouvert, qu’il n’y a pas de plan caché du gouvernement », a expliqué Mme Kosciusko-Morizet.

« On a vraiment besoin de l’avis des Français. Il faut qu’ils nous disent ce qu’ils veulent et ce qu’ils ne veulent pas », a souligné la secrétaire d’Etat.

« Le pari que je fais, c’est que sur les questions d’environnement, les Français sont beaucoup plus prêts à bouger qu’on a tendance à le croire depuis Paris ou les grands médias », a-t-elle estimé.

Après 1.000 heures de débats et 53 réunions depuis juillet, le Grenelle de l’environnement a franchi une première étape le 27 septembre avec la présentation de centaines de mesures possibles. Certaines d’entre elles pourraient changer la vie des Français: réduction de la vitesse sur routes, éco-pastille pour les voitures, logements auto-suffisants en énergie ou menus bio pour les cantines.

Après la phase de consultation des Français sur internet (jusqu’au 12) et en région (jusqu’au 22 octobre), le « Grenelle » proprement dit doit accoucher de 15 à 20 « plans programmes » fin octobre, qui seront arbitrés par le président de la République.

pcm/mpf/DS

Merci à Benjamin Boccas pour les photos.

Partager : Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0

5 commentaires

Après la conférence “Grenelle dans l’Environnement

Après la conférence “Grenelle dans l’Environnement

Après la conférence “Grenelle dans l’Environnement

Moi je trouve génial que le débat et la communication autour du Grenelle de l’environnement se fasse sur tous ces nouveaux supports. SecondLife, les blogs, les forum en ligne… C’était important de bien communiquer sur le sujet… et de manière moderne ! Cette étape est un succès ! C’est sans doute aussi l’idée d’une nouvelle approche politique du citoyen… Croisons les doigts pour que cela continue…

Laisser un commentaire