Les Humains Associés Les Humains Associés

Petite histoire des Humains Associés

20 ans de la campagne « L’homme est unique, ne le gâchons pas » (1987-2007)

Les Humains Associés, Paris, 1984
« Les Humains Associés » est une association à but non lucratif, qui oeuvre à favoriser une prise de conscience individuelle et promeut des valeurs humanistes et écologiques à travers un travail de sensibilisation créative et de terrain.

« Nous voulons inviter à réfléchir sur notre condition humaine, sur le fait que nous formons un tout indivisé et, de par ce fait, ne pas nous arrêter sur ce qui nous divise, mais chercher ce qui nous unit. » (extrait du Manifeste planétaire, texte fondateur des Humains Associés)

« La solidarité est la seule solution pour assurer la survie de l’humanité. » (Tatiana Faria, présidente fondatrice)

Histoire
———


Fondés en 1984 à Paris par Tatiana Faria, Les Humains Associés réunissent à l’origine des journalistes, des artistes, des psychologues, des scientifiques et des publicitaires.

Objectifs et valeurs
———————-

L’association est un réseau de sympathisants planétaire qui effectue un travail d’information et de sensibilisation philosophique et culturel à l’humain, dans les domaines de la solidarité, du partage, du respect de la dignité humaine, de l’écologie, du rapprochement Nord-Sud/Est-Ouest et des droits et devoirs de l’homme.

L’approche des Humains Associés s’inscrit dans la tradition de l’humanisme de la Renaissance, dans la lignée des individus qui oeuvrent depuis des siècles pour une humanité plus fraternelle et humaine. Elle promeut ces valeurs humanistes à travers plusieurs médias et supports (campagne d’affichage nationale, publication papier, réseau et communauté virtuelle sur l’Internet…), ainsi qu’à travers des actions et « happenings » gracieux qui privilégient une approche créative et poétique.

L’association invite à la responsabilité de chacun avec un message simple, « Penser par soi-même », convaincue que « le changement de la situation dépend de la prise de conscience de chacun de nous en particulier » (extrait du Manifeste planétaire, texte fondateur des Humains Associés).

Les Humains Associés ont une démarche novatrice au niveau mondial, en lançant dès les années 80 une série de campagnes de « contre-publicités » humanistes et gracieuses, affichées sur des panneaux 4 x 3 dans toute la France. Depuis les années 90, l’association est précurseure de l’Internet francophone. Habituée, depuis sa création, de la pensée et du fonctionnement en réseau, l’association investit naturellement le Web dès ses débuts (début 1995). Elle est précurseur en France de l’utilisation associative et collaborative de ce nouveau média en proposant des contenus gracieux et en posant les fondements de sa communauté virtuelle.

Principes et mode d’action
—————————–

L’association Les Humains Associés est un mouvement indépendant et non partisan. Leurs actions reposent sur la gratuité et l’initiative, les sympathisants participent en apportant leur savoir-faire gracieusement et dans la discrétion — l’association exclut les offres de subventions ou de sponsoring et refuse le culte de la personnalité. Avec ces opérations reposant sur un fonctionnement entièrement gratuit, Les Humains Associés veulent aussi montrer qu’il est possible d’agir et de mener des opérations communes grâce à la bonne volonté de tous.

Depuis sa création, l’association a un esprit-réseau collaboratif, reposant sur un socle de valeurs humanistes et de principes éthiques, mais avec un mode de fonctionnement non conventionnel. C’est une communauté en réseaux, une communauté de pensée et d’action qui dépasse les anciens clivages, à la recherche pragmatique d’une réelle force de proposition.

L’association propose des idées et des réflexions de fond, invite les sympathisants à s’en inspirer, pour à leur tour s’investir avec un engagement profond et réel dans leur environnement immédiat, dans des associations ou initiatives locales, et proposer des projets indépendants de l’association. Elle met régulièrement son réseau au service des autres en participant à de nombreuses causes et actions initiées par des mouvements — collectifs ou associations, un peu partout — en diffusant des actions et en apportant de l’aide concrète et des moyens humains dans la mesure du possible.

L’engagement de l’association est souvent ancré dans l’actualité et les questions de société et de citoyenneté. Réactive, elle constitue des dossiers d’information accessibles en ligne, participe à des manifestations ou pétitions quand l’urgence le demande et soutient des actions humanitaires, des collectifs de défense des droits de l’homme (et de la femme), des actions sociales, la lutte contre l’antisémitisme et contre le racisme, etc. Six mois avant la Deuxième Guerre d’Irak, en 2002, Les Humains Associés se sont impliqués dans le mouvement anti-guerre planétaire à travers la coordination d’informations, de réflexions et d’actions au niveau francophone, avec un réseau local dynamique étendu dans 80 villes françaises. Cela a donné naissance à « Pax Humana » site thématique quadrilingue, fruit du travail de son réseau de collaborateurs issus de plusieurs continents.

Actions
——–

Depuis 1984, les actions des Humains Associés sont nombreuses et variées. Quelques événements marquants :

Les happenings conscientiels
——————————–

En 1984, l’association organise une Chaîne humaine pour la Tolérance au coeur de Paris (« Les cinq premières minutes du monde conscient »). Elle initie des grandes manifestations : culturelles, des concerts, des fêtes, par exemple sur le Champ de Mars à Paris pour le Jour de la Terre en 1990 et 1992.

Dans le contexte de l’avant-guerre en Irak en mars 2003, l’association organise un concert gracieux pour la Paix à la cathédrale Notre-Dame de Paris pour plus de 3 500 personnes et avec la participation bénévole du chef John Nelson et de 150 musiciens et instrumentistes venus des principaux orchestres parisiens.

Les campagnes de « publicité » humanistes et gratuites

Les affiches étant le moyen le plus direct pour proposer une réflexion à un large public sans passer par des intermédiaires, les Humains Associés ont lancé sur plusieurs années une série de grandes « campagnes de publicité » philosophiques.

– 1987 : « L’Homme est unique, ne le gâchons pas », un message affiché sur 1 000 panneaux 4m x 3m. Première d’une série de quatre campagnes de contre-publicité humanistes et gracieuses, réalisée entre 1987 et 1990. Utilisant l’espace publicitaire que les afficheurs ont accepté de leur mettre à disposition gratuitement, ces campagnes n’ont pour but ni de vendre, ni de faire la promotion d’un groupe, ni de recruter, mais simplement d’inviter à une réflexion humaniste et écologique pour un éveil de la conscience.

– 1988 : « Et si on parlait d’amour », campagne interactive sur 600 panneaux 4X3, première du genre, l’une des plus marquantes. Elle invitait les passants à écrire librement à la main sur des grandes affiches blanches à hauteur d’homme sous le slogan écrit en haut, transformant les 600 panneaux en un espace d’expression poétique totalement libre et ouvert à tous. Participation enthousiaste et poétique d’un public de tous âges. À l’instar des dazibaos chinois (expression libre), toutes les affiches ont donc été de panneaux originaux et uniques. De larges échos dans les médias nationaux (télévision, radio, presse écrite). Lancement la même année de la « Revue Intemporelle », revue gracieuse qui prolonge la réflexion humaniste engagée par les campagnes.

– 1989 : « Aux Âmes Citoyens », campagne nationale d’affichage des Humains Associés, l’année de la commémoration du bicentenaire de la Révolution française et de la Déclaration des Droits de l’Homme.

– 1990 : « Aimé soit qui Terre y pense », campagne nationale de contre-publicité écologique des Humains Associés (visuel de la terre vue du ciel). Sortie en parallèle d’un numéro de la « Revue Intemporelle », dédié également à la terre, « Gaïa bleu blues ».

L’association a signé cette série de messages totalement indépendants de tous financements et sponsors et sans chercher à acquérir des adhérents. Les afficheurs ont accepté d’ouvrir leur espace de publicité à ces messages gracieux qui ne vendent rien, répondant présent à la question adressée par les Humains Associés : « La publicité sert à asservir l’homme, accepteriez-vous de mettre vos espaces au service de l’homme ? ». Ces campagnes ont rencontré un grand succès auprès du public, elles ont été vues par des millions de gens (dans le métro ou les rues des villes) pendant plusieurs semaines consécutives et ont eu un large écho dans les médias nationaux et au-delà de nos frontières.

La Revue Intemporelle
————————

Née en 1988, pendant la période des campagnes de publicité humanistes, cette publication de grand format (également gratuite) est le fruit de la collaboration de sympathisants : journalistes, graphistes, de grands dessinateurs, photographes, auteurs, écrivains, philosophes, spécialistes… et de la participation d’imprimeurs, papetiers, photograveurs. Elle a été créée pour répondre à la demande des sympathisants qui cherchaient un moyen de rester reliés à cette communauté d’esprit.

La Revue Intemporelle propose des articles et textes de journalistes, de personnalités diverses, artistes, scientifiques, écrivains, de la poésie et de nombreuses interviews fleuves. Elle se caractérise aussi par la qualité de son édition (papier soigné, mise en page originale, dessins grand format et photographies pleine page).

Tirée à 4 500 exemplaires et distribuée partout en France, la revue voyage aussi dans le monde. La parution de chaque numéro est l’occasion d’une grande fête réunissant entre 800 à 1000 sympathisants de tous horizons.

Pionniers de l’Internet depuis 1995
—————————————

Dès les débuts du Web, Les Humains Associés sont invités sur le Médiaport serveur de l’INA créé par Philippe Quéau et lancé officiellement au salon Imagina à Monaco. Ils créent leur site Web en janvier 1995 parmi les 15 000 premiers de l’histoire du Net (l’étendue du Web est de 10 022 en décembre 1994), diffusent leur revue papier en version électronique et animent une liste de discussion. Ils proposent une approche « cyberhumaniste », s’interrogeant sur la place de l’homme à l’ère des nouvelles technologies et de la mondialisation. Ils reconnaissent qu’Internet peut aussi fonctionner comme canal de la conscience planétaire et sensibilisent (milieux associatifs, intellectuels, médias, citoyens, actions de terrain) à l’importance future de l’Internet, aux enjeux, aux risques (fracture numérique) et aux possibilités des réseaux pour le XXIe siècle.

Web 3.0 citoyen
——————

Toujours avec la volonté de mettre les nouveaux outils techniques au service de la connaissance et de l’humain et de favoriser les réseaux sociaux citoyens, l’association développe une approche et une réflexion sur le Web 2.0 non lucratif.

Consciente que l’élargissement et le succès du Web comportent aussi un besoin de pédagogie et le risque de dérives, l’association lance en 2006 la Néthique, un rappel des règles de savoir-vivre, mais aussi de responsabilité et de devoirs, adaptée pour les blogs et inspirée de la Netiquette en usage aux débuts de l’Internet. Cette campagne de sensibilisation se fait à travers un blog et un wiki, et plus de 150 blogs ont adopté la charte de la Néthique.

En août 2006, Les Humains Associés créent HumaNews, un site humaniste de partage de signets sociaux, consacré à l’actualité humaniste, citoyenne, écologique et culturelle. Le site repose sur les fonctionnalités et l’esprit collaboratif du Web 2.0 et utilise le logiciel libre Pligg, un système de gestion de contenu qui permet aux utilisateurs de soumettre des contenus (signets) et de voter pour les articles jugés pertinents pour la communauté (à l’instar de Digg, Scoopeo, Wikio, etc.).

« Les Humains Associés » est la première association française à s’installer dans Second Life. Sur « I’Ile Verte », une île virtuelle de 65 000 m2 dont elle est propriétaire, elle organisera des rencontres, conférences, discussions avec des humanistes, des scientifiques, des artistes, des poètes, des philosophes, etc. autour des thèmes de la communauté. »

Aujourd’hui, le réseau des Humains Associés fonctionne selon la philosophie du mouvement et comprend trois sites, deux blogs, un wiki, des forums, une liste de discussion, (et) un digg-like, et une île sur Second Life, qui fédèrent à travers le Net une communauté virtuelle et humaine. Depuis leur création, les sites ont été visités par plusieurs millions d’Internautes.

Sites Web
———–

Manifeste planétaire, texte fondateur

Le Blog des Humains Associés

HumaNews, Digg-Like des Humains Associés, réseau social de partage de liens humanistes

Les Humains Associés

L’Ile Verte in Second Life

Merci aux sympathisants des Humains qui ont rédigé cet historique de l’association (texte en creative commons).

Partager : Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0

7 commentaires

C’est une bien belle histoire qui est relatée là.

Belle, pour le sens, toujours aimant et humaniste des actions menées, mais belle aussi par le caractère extraordinaire des résultats atteints en dépit du manque de moyens : osez, osez demander, redemandez encore, et la réussite vous sera donnée de surcroît !

On ne peut que s’incliner devant cette énergie, ce dynamisme et, au fond, cette foi profonde en les autres et en le pouvoir des mots. Elle a permis, sinon de déplacer des montagnes, du moins de faire naître une conscience collective sur des sujets qui ne sont que plus tard apparus sur la scène publique.

Bravo à celles et ceux qui ont mené cette oeuvre, à leur courage et à leur obstination créatrice !

[…] En France, la question de l’influence des blogs est posée avec la campagne présidentielle. Il apparaît que le Web dans son ensemble aujourd’hui contribue à la formation de nos opinions et de nouveaux mouvements ou courants de pensées. Au-delà de la politique politicienne liée aux échéances électorales, la question de l’engagement indépendant nous paraît plus pertinente – un engagement personnel qui ne cherche pas à s’officialiser ou à se formaliser dans une organisation de type traditionnel et qui va s’exprimer sous de formes diverses dont Internet. Évidemment, ce type d’approche trouve un écho tout particulier chez Les Humains Associés, car notre mouvement, créé il y a plus de vingt ans, fonctionne depuis ses origines comme un « réseau social » ou une « communauté » (puis du Web à Second Life). Cette force indépendante et libre des réseaux et communautés virtuelles prend forme sous nos yeux aujourd’hui. Une intéressante étude américaine en mesure les premiers effets. […]

[…] Les Humains Associés : "Les Humains Associés" est une association à but non lucratif (créé à Paris en 1994), qui oeuvre à favoriser une prise de conscience individuelle et promeut des valeurs humanistes et écologiques à travers un travail de sensibilisation créative et de terrain (en savoir plus ici). […]

[…] Tatiana retrace l’avènement du projet, nourri de l’expérience des Humains Associés depuis 13 ans sur le Web. Petit à petit, avec l’accroissement du nombre des Internautes, elle a vu les rapports se déliter, les agressions se multiplier, elle a assisté à l’apparition des trolls, des agissements violents d’une minorité d’extrême gauche ou d’extrême droite, des attaques antisémites, misogynes etc. Les Internautes oublient que ce qui fait notre richesse, ce sont nos différences. En ce sens, la Néthique est une tentative d’amener plus de respect et de tendresse sur le web. Elle redit que la Néthique est une proposition ouverte que chacun peut adapter librement à sa sensibilité et ses besoins et indique qu’elle est peut-être un moyen pour qu’il n’y ait pas de loi qui restreigne l’espace de liberté qu’est Internet. […]

[…] Sur Les Humains Associés Sur l’Institut Pierre Mendès France Sur la charte néthique, voir le le wiki, la communauté rassemble aujourd’hui 330 blogs (description), revue de presse (une centaine de références). […]

Laisser un commentaire