Les Humains Associés Les Humains Associés

Sauver le Darfour !

Les Humains Associés soutiennent la campagne pour le Darfour

Gisimba Memorial Center

A la fin des vacances d’été, le Darfour, cette province de l’Ouest du Soudan, comptera 20 000 morts de plus. Aujourd’hui, 2,5 millions de personnes ont été déplacées de cette région de 6 millions d’habitants.

10 000 personnes y meurent chaque mois. Selon le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, le Darfour est « l’enfer sur terre ».

Depuis l’hiver 2003, 300 000 hommes, femmes et enfants y sont morts de l’incurie médiatique et politique. En silence, tout comme il y a douze ans au Rwanda, se déroule le premier génocide du 21ème siècle dans une région de l’Ouest du Soudan, le Darfour. Ce génocide oublié ne doit pas le rester, les massacres doivent être stoppés par la mobilisation de l’opinion internationale publique.

Si la France laisse, en toute connaissance de cause, se perpétrer ce génocide, elle aura perdu son droit de se prétendre dépositaire d’une vocation universelle des Droits de l’Homme. C’est en chacun de ses citoyens que réside la conscience de ce grand pays.

Fort d’une tradition séculaire, nous, citoyens français, décidons de nous organiser afin de peser sur les gouvernements nationaux.

Nous, citoyens français, constatant l’apathie intolérable de la communauté internationale pour faire cesser ce génocide, et considérant que la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui fonda notre Nation vaut pour tout Homme sur terre, décidons d’organiser la mobilisation pour SAUVER LE DARFOUR.

A cet effet, nous nous fixons pour objectif de créer enfin une puissante base populaire permettant de donner force à la colère et à l’indignation que suscite le drame du Darfour.

Les milices janjaweeds, alliées du gouvernement soudanais de Khartoum, s’appuient sur les tribus musulmanes « arabes » pour massacrer les tribus musulmanes « africaines » contestataires de l’Ouest du pays. Des Organisations Non Gouvernementales et des journalistes sont même chassés du Darfour par le gouvernement soudanais.
Le régime dictatorial de Khartoum orchestre ainsi sciemment la famine des populations du Darfour et le silence autour des massacres.

Seule l’intervention des casques bleus en vertu de l’article 42 du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies permettrait de prévenir ou de réagir, contre les attaques sur les populations civiles du Darfour et de protéger les travailleurs humanitaires afin qu’ils remplissent leurs missions en toute sécurité.

La décision de faire cesser le génocide au Darfour par les casques bleus incombe en premier ressort aux 5 Etats membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU.

Si une résolution n’est pas prise en ce sens, c’est notamment parce que les peuples des membres du Conseil de sécurité ne les interpellent pas sur ce sujet. De l’indifférence des peuples naît l’inaction des gouvernants.

Le temps du réveil citoyen est venu.

Signez l’appel pour Sauver Le Darfour !

sauverledarfour.org

(Textes de l’association Sauver le Darfour)

Photo extrait du groupe Les Humains Associés in Flick de camera rwanda – Kresta King Cutcher.
Légende : Gisimba Memorial Center, John de Dieu, 10 ans, orphelin du Rwanda.

En savoir plus : Fil d’info dans notre forum, interview en podcast-vidéo de Mahor Chiche, président de Sauver le Darfour par Tristan Mendès France : « Darfour les raisons d’un blocage » et aussi interview ici chez Jeremie Berrebie.

Pour soutenir la campagne citoyenne signez la pétition et affichez logo animé voir ici Influenceurs et autres visuels de la campagne.
Partager : Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0

1 commentaire

Bonjour,

Choquée par le conflit déchirant qui se déroule au Darfour et par l’indifférence de la majorité, face à ces atrocités, j’ai créé un blog dénonçant cette situation insoutenable. Convaincue que plus on communiquera à ce sujet, plus les choses évolueront, je me suis permise d’ajouter un lien vers votre skyblog. Peut-être estimerez-vous utile d’ajouter le mien à votre liste vous aussi.

Convaincue que plus nous serons nombreux à communiquer à ce sujet, plus fort sera l’impact et plus les gens réagiront »

urgenceshumanitaires.skyblog.com

Laisser un commentaire