Les Humains Associés Les Humains Associés

Podcast d’un politologue sur la nébuleuse Dieudonné

La montée de l’antisémitisme et du racisme, la Dieudonnie et ses convergences possibles avec le FN et quelques groupuscules sont des sujets qui préocupent les humanistes de terrain. Tristan Mendès France a interviewé pour EgoBlog Jean-Yves Camus politologue, spécialiste de l’extrême droite et des groupes radicaux islamistes, travaillant à l’Institut de Relations Internationales et stratégiques (IRIS).

Lors de ce podcast vidéo de 15 minutes, il lui a posé les questions que l’on se pose tous. Liées notamment à l’actualité du Net, puisque ces derniers jours, les amis de Dieudonné ont attaqués plusieurs blogueurs Tristan lui-même, Sylvain Attal, Guy Birenbaum et les Humains Associés (voir synthèse en temps réel dans nos forums et aussi le fil sur le FN et des amis de Dieudonné)
Les réponses du politologue sont riches et mesurées. On retiendra notamment que Jean-Yves Camus s’interroge sur la souffrance et le refus de soi-même de certains extrémistes, mais il pose aussi une question : « Pourquoi la République n’a pas donné à ces gens-là, la possibilité d’être fiers de ce qu’ils sont ? Dans un système républicain qui fonctionnerait convenablement, ils auraient leur place. Ils ne se sentiraient pas obligés de créer un contre système totalement clos.  »

Voir la suite « Enquête en Dieudonnie : l’analyse du politologue Jean-Yves Camus (3) »

Partager : Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0

2 commentaires

Salut chres humains,

Vous êtes nombreux à nous avoir demandé une transcription de l’entretien de Camus.

Notre équipe est en train de s’en charger, suivra plus tard, une analyse de spécialistes. Comme je l’ai écrit chez Tristan, ce document est très précieux, car sobre et sans parti pris, permettant à chacun d’analyser et d’en tirer sa propre grille de lecture. D’autres interviews suivront…

Humainement,

Excellente et très fine analyse de CAMUS, tout en mesure et en rigueur intellectuelle.

TMF, fidèle à lui-même dans sa croisade anti-Dieudonné, ne réagit pas aux alertes quant aux provocations évidentes de Sarkozy dans les banlieues, et sur les souffrances réelles des populations immigrées, très finement soulignées par CAMUS, sans aucun misérabilisme, ce qui est rare.

J’ai particulièrement apprécié ce passage, qu’on peut qualifier de courageux, par les temps qui courent :
« Il ne faut ni magnifier ni donner l’impression que l’ensemble de ce pays est devenu antisémite. Il ne faut pas donner l’impression que la population d’origine immigrée est devenue antisémite (…) Plus on stigmatisera, plus on aura des réactions de repli. »

Etonnant de constater que pour certains, la stigmatisation de la so-called « nébuleuse Dieudonné », minoritaire, politiquement « déraillante » et qui n’a aucune chance d’arriver au pouvoir, prime sur la dénonciation de la politique bien réelle, effective et dégueulasse, d’atteinte aux libertés civiles et d’ethnicisation à outrance des rapports sociaux, qui caractérise le gouvernement actuel. Celà n’échape pas à CAMUS, dont je salue encore une fois l’honnêteté intellectuelle.

Laisser un commentaire