Les Humains Associés Les Humains Associés

vblog : Manifestation contre les caricatures


Manif. contre les caricatures (Paris)
Vidéo envoyée par tristao

Vidéo de terrain sur la manifestation contre les caricatures du prophète Mahomet organisée par des associations musulmanes (le 11 février 2006), Place la République à Paris.

L’idée est simple, Tristan Mendès France au cœur du cortège a réalisé un reportage citoyen, en posant quatre questions aux manifestants qui l’acceptaient : « Pourquoi manifestez-vous ? Vous dénoncez le blasphème fait au prophète ou l’amalgame Islam/terrorisme ? Les terroristes islamistes ne sont-ils pas à l’origine de cet amalgame en tuant au nom de l’Islam ? Que pensez-vous de l’initiative du Président iranien de contre-caricatures antisémites ?

Lire la suite dans son billet publié sur egoblog.net dans lequel il fait part de ses impressions.

Partager : Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0

7 commentaires

formidable !

Merci beaucoup pour le reportage, c’est très instructif. Il est inquiétant de voir comment, certains prosélytes assignent tout le monde à résidence avec un maître mot : « nous détenons la Vérité, en dehors, point de salut ». Il serait intéressant de savoir ce qu’ils représentent en nombre dans une telle manif par rapport aux modérés.
Ca me fait penser à ce que disait Hamadi Redissi, professeur de sciences politiques à l’Université de Tunis, dans un entretien publié par Il Giornale: « Vous ne devez pas renoncer à la liberté religieuse et à la libre critique. Si vous cédez, c’en sera fini. Tous les prétextes seront alors invoqués. Il n’y aura pas de limite. »

Certes c’est formidable de la part de Tristan Mendes France qui a eu le courage d’ouvrir une bribe de dialogue ( en tant qu’humain et citoyen) avec des manifestants, mais perso je trouves que ça « craint ». Personne ne manifeste pour les mêmes raisons, à l’image de la situation : confuse.

Je crois qu’il ne faut rien céder et aller droit au but : les valeurs qui nous lient, veut on être lié par la peur, la violence de l’autre ?

Je respecte profondément l’Islam mais faut savoir prendre les choses au second degré. Peut être que justement la laïcité (lorsque hélas elle va assez ou trop loin ?) touche l’Islam des radicaux et intégristes la où ça fait mal, même si je pense qu’elle peut aussi toucher les croyants sincères, en tout cas elle agit là où c’est aberrant de vouloir que l’autre soit absolument à notre image. Je ne veux pas que les pays musulmans devienent laïques (même si ça serait bien pour eux, je crois) je souhaiterais de tout mon coeur qu’ils cessent de s’occuper de ma liberté. Certes les pays occidentaus ont par le passé dérapé en tentant d’imposer leur force, mais il n’y a pas eu que ça. Aussi peut être y a t’il autre chose dans l’Islam ? En tout cas moi, comme Saadi le dit:
« je ne regente rien et ne suis sous l’emprise de personne ». mathieu

occidentaux

que dis je, c’est sûr qu’il y a autre chose dans l’Islam, en tout cas il y a une foi que je respecte!!

Bonjour,

Merci pour ces matières à penser l’actu et à Tristan, pour ce reportage citoyen pris « sur le vif » !

C’est tellement bizarre d’entendre des gens qui manifestent ensemble pour des raisons aussi divergentes ! Et ambigu, confusionnant de marcher ainsi à la fois contre des caricatures et pour la liberté d’expression, puisque l’une est une manifestation de l’autre.

Dans la vidéo, le propos de certains au nom de l’Islam et d’Allah, même si ce n’est pas nouveau, me fait froid dans le dos par leur volonté farouche de nous forcer à changer, à sauver nos âmes etc., en rejetant et renversant ni plus ni moins nos lois et valeurs démocratiques et laïques. Tout en usant de la liberté d’expression pour les contester à d’autres, chercher à imposer leurs conditions, par l’intimidation et la force.
Ce « vouloir que l’autre soit absolument à notre image » dont vous parlez Mathieu, me fait penser à la description du fanatisme tel que le décrit l’écrivain Amos Oz dans « Comment guérir un fanatique » ( chez Arcades-Gallimard- le paragraphe entier étant un peu long, voici le tout début p41) :
« A mon sens, forcer autrui au changement constitue l’essence du fanatisme. « La tendance à convertir son voisin, transformer son conjoint, « formater » son enfant ou remettre son frère dans le droit chemin, plutôt que de le laisser vivre, tous autant qu’ils sont. Le fanatique est le contraire de l’égoïste. Le fanatique est altruiste. Il se préoccupe plus souvent des autres que de lui-même. Il veut racheter votre âme, vous sauver, vous délivrer du pêché, vous ouvrir les yeux, vous sevrer du tabac, combattre votre foi ou votre manque de foi, modifier vos habitudes alimentaires, vous empêcher de boire ou vous faire virer de bord.(…) »

Je ne suis pas certaine que nous autres, occidentaux laïques, soyons assez conscients de la fragilité de la Démocratie, comme le sont ceux peut-être qui la combattent aujourd’hui. Et ce d’autant moins peut-être quand nous n’en avons pas eu à en payer le prix…
Je sais seulement que je ne suis pas prête à laisser remettre ainsi en cause notre choix de société, justement parce que c’est aussi mon choix et ma liberté et que même imparfait, c’est dans ce modèle-là que je me reconnais le mieux, et de loin !

Nathalie

LE COEUR DES ARABES LIBRES

Nous sommes tous des arabes libres, chacun d’entre nous
Pour célébrer le Vivant, nous sommes à genoux
Nos mains sont grandes ouvertes et notre eau est offerte
Aux pèlerins dans toutes nos paroles secrètes

Nous sommes tous des arabes libres, chacun d’entre nous
Nous sommes au pur service de l’amant bon et doux
Quelle que soit la couleur de nos peaux, c’est l’azur
Qui brille dans ces yeux, cadeau de la nature

Nous sommes tous des arabes libres, chacun d’entre nous
Comme de réels hommes nous nous tenons debout
Le profit que vous vénérez, point n’en voulons
Seule nous importe la force de nos oraisons

Nous sommes tous des arabes libres, chacun d’entre nous
Peu nous importe l’image que vous avez de nous
Nous sommes vif argent et eau claire au soleil
Notre cœur resplendit de mille éclats vermeil

Mon coeur accueille toute forme:
C’est un cloître pour les moines, un temple pour les idoles,
Une prairie pour les gazelles et la Ka’ba pour le pélerin,
Les tables de la Torah, le Coran.
L’Amour seul est ma croyance: et quelque direction
Que prenne ses chameaux, l’Amour reste ma croyance et ma foi.

Ibn-El-Arabi
in « Les Soufis et l’Ésoterisme », Idries Shah
Payot, 1972

Laisser un commentaire