Les Humains Associés Les Humains Associés

Dieu s’interdit-il de rire ?

buydanoisQue pensez-vous de cette invraisemblable polémique sur les caricatures de Mahomet parues dans la presse danoise, puis reprise par divers journaux européens ? Telle est la question posée par un participant des forums des humains.

Tatiana y écrit : « Réputé pour sa tolérance et son esprit visionnaire, Sayed Bahodine Majrouh n’a cessé de mettre en garde contre les hystéries de l’histoire : dogmatismes, fanatismes, intégrismes en tous genres ne lui paraissaient porteurs ni d’espoir, ni de vérité. Cela n’a pas empêché des fanatiques musulmans intégristes de l’assasiner d’une anonyme et lâche rafale de mitraillette. Son exigence de Liberté et d’universalisme lui a coûté la Vie. […]

Aucune religion ne peut prétendre imposer sa foi à ceux qui ne la partagent pas ! L’ Europe, et plus généralement l’Occident permet à chacun de vivre sa foi en toute liberté et sans craindre d’être persécuté. C’est un trésor inestimable ! On doit défendre la laïcité et la liberté d’expression, que l’on soit agnostique ou pas. Donc, d’accord, « écrasons l’infâme ! » (comme le disait Voltaire ! ), mais ne laissons pas non plus tomber ceux que l’infâme écrase ! Au Nom de tous les Bahodine Majrouh connus et inconnus ! » (lire la suite dans le forums).

Du côté de la blogosphère : « Vous aimez les dessins anémiés ? » une petite histoire de 20/20 qui illustre bien le propos. Quant à Tristan MF, il note sur egoblog que « Certains blogueurs égyptiens éclairés qui lancent un boycott anti-boycott, expliquent qu’il est évident que le boycott danois ne tiendra pas, s’il doit s’étendre à toute l’Europe ». Les Egyptiens de « The Big Pharaon » lancent d’ailleurs un logo « buy danois » et Tristan un bouton « nous sommes tous des Salman Rushdie« .

Partager : Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0

8 commentaires

Les dessins de la colère : Nous sommes tous des Salman Rushdie !…

J’ai rapidement fait ce petit logo “Nous sommes tous des Salman Rushdie” pour manifester contre ce nouvel obscurantisme dont nous sommes victimes. N’hésitez pas à le reprendre. (*)
>ici

Cette histoire est tout bonnement hall…..

c est vraiment dommage toute cette polemique
on devrait pouvoir rire de tout mais quand à la limite entre caricature journalistique et provocation je ne la connais pas je laisse le soins aux journalistes
pour ma part j ai toujours pensé que la caricature nous aide à nous debarrasser de l image idealisée des elites qu elles soient politiques ou religieuses mais chez moi on me prends pour fou
donc mon avis…

Tuer ou menacer de tuer, c’est en quelque sorte se prendre pour Dieu lui-même, n’est ce pas là la pire projection de l’ego dans toute sa bêtise et son horreur ?

Ce moi fasciné, incomplet, entravé dans ses chaînes, étranger à sa source, ignorant de sa fin, abstrait, isolé, dérisoire, n’hésite pas à se prendre pour la réalité suprême. Il chasse Dieu hors de soi, et s’installe en tyran.

Sayd Bahodine Majrouh

Sayd Bahodine Majrouh est l’auteur d’une immense épopée intitulée Ego-Monstre et éditée en deux tomes chez Phébus.

Caricatures: des associations musulmanes déboutées contre « Charlie Hebdo » –par Pierre-Antoine Souchard–

AP | 07.02.06 | 18:27

PARIS (AP) — Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a débouté mardi pour vice de forme cinq organisations musulmanes qui demandaient la saisie de l’hebdomadaire satirique « Charlie-Hebdo », lequel reprend les caricatures du prophète Mahomet publiées par un quotidien danois en septembre.
« C’est une bonne nouvelle pour nous tous. Charlie va paraître comme d’habitude » mercredi, s’est réjoui Philippe Val, le directeur de publication, qui a fait état de « mesures de protection assez sérieuses » à la suite de cette volonté de publication.

Sans que le fond ne soit examiné, le Conseil français du culte musulman (CFCM), la Grande Mosquée de Paris, la Mosquée de Lyon, la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF) et l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) ont été déboutés pour n’avoir pas assigné dans les formes l’hebdomadaire.
En effet, l’assignation aurait dû notamment être notifiée au parquet avant le début de l’audience. Ce non-respect des textes entraîne automatiquement la nullité de l’assignation.
A l’audience, où assistaient dessinateurs et journalistes de « Charlie-Hebdo », dont Wolinski ou Luz, les avocats des organisations ont demandé au juge d’infléchir, au regard des circonstances d’urgence, le formalisme de la procédure.

« La démocratie est alimentée par la liberté d’expression. La critique de la religion est légitime dans un Etat de droit et elle doit le rester », avait déclaré avant l’audience Philippe Val. « Il est rare de demander l’interdiction d’un journal avant de l’avoir vu », s’est étonné Me Richard Malka, l’avocat de l’hebdomadaire. AP

http://permanent.nouvelobs.com/societe/20060207.FAP5150.html?1733

Faut arrêter de déconner !
Dieu a inventé l’humour !!!
Le fond de ma pensée est développé sur le site les amis de job…

klchjojss jygnejndm yoqjnevvi

Laisser un commentaire